Titre

The Sound Barrier

Riff de fuzz crado, basse saturée claquante, rythme bien binaire, tambourin malmené, petit farfiza, voix gueulardes pleines d’écho, voici bien une pépite perdue de garage-rock américain typique ’66 (bien que le single date de ’67).

Hey Hey! par the Sound Barrier

Le guitariste Paul Hess (compositeur de ce petit brûlot) et le batteur Larry Davis (qui tape comme un bourrin de première) inspirés par la British Invasion montent un petit groupe avec deux autres zicos, the Spectrums, en 1964 mais comme ça ne décolle pas du tout, début ’65, petits mouvements dans la composition du groupe et changement de nom pour the Zounds.

Il leur faudra encore deux ans pour enregistrer cet excellent « Hey Hey! » et un autre morceau au titre alléchant : « Brain Disturbance« . Mais pour le pressage et la sortie du single, le groupe décide de changer de nom pour the Sound Barrier et de changer le titre et les paroles de « Brain Disturbance » par un plus commercial « (My) Baby’s Gone », quel dommage, quelle mauvaise idée les gars ! En souvenir du passé proche, ils décident de nommer le label Zounds et pressent 1000 copies.

the Zounds et leurs beaux pantalons

Le groupe s’adjoindra une chanteuse façon Grace Slick / Janis Joplin en 1968 et sortira un 45t, deux reprises (I Can’t Explain des Who et Greasy Heart du Jefferson Airplane) chez United Audio et va perdurer jusqu’en 1975 (!!??).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *